Project de construction

La construction d’un centre sportif a débuté comme un projet de la Fondation Mamosa-Cunina. L’association sportive Banzaï, comme branche de la fondation, participait dans l’exécution.

Les travaux ont débuté le 11 juin 2013. Le mur qui sert de clôture a été achevé le 10 novembre 2013. On est obligé d’avancer avec la construction selon les moyens financiers perçus par des dons de bienfaiteurs. Ainsi on peut dire qu’on est arrivé à réaliser 80 % du budget prévu. Chaque fois qu’on avait un peu d’argent donné pour le projet, on reprenait timidement les travaux pour réaliser une nouvelle étape, pendant que les démarches se poursuivaient sans cesse pour trouver les moyens financiers nécessaires pour mettre à bonne fin la construction.

En février 2019 le projet est entré dans une nouvelle phase de réalisation, avec la construction de la salle de sport intégré dans le centre sportif. Dès lors, la construction de cette salle de sport est devenue un projet de la fondation Mamosa-Cunina en étroite collaboration avec son groupe de soutien en Belgique « Ayiti Cheri ». Ce groupe s’est engagé à collecter des fonds pour la construction à travers toutes sortes d’actions. En décembre 2021 ce groupe a réussi à payer toute la somme de 106.000,00 € prix du hangar ASTRA, à la Compagnie FRISOMAT, une année avant le délai accordé.

Le prix du contrat signé en décembre 2019 et modifié en janvier 2021, avec la compagnie « L&C Architecture et Construction » était de 149,091.29 $.  Au 30 août 2022 on avait déjà versé 138,800.00 $, à travers différents décaissements. Selon le contrat, la balance de 10,308.59 $ doit être payée par des tranches selon les possibilités de la fondation. Un énorme défi donc pour pouvoir répondre pour le reste. La fondation SOGEBANK nous a fait trouver le revêtement du sol avec un taraflex REC 30 linoleum.

Vu son âge avancé et ses soucis pour pouvoir garantir l’avenir du projet, père Jan avait commencé à négocier avec ses supérieurs pour voir dans quelle mesure la province CICM-LAC puisse aider à assurer la survie du projet. Cette inquiétude a été un point sur l’agenda du conseil provincial du mois de juin 2022 qui par la suite a fait des propositions très intéressantes. Ainsi en septembre 2022, on a connu une nouvelle étape importante dans la vie du projet. La province CICM LAC s’est prononcé sur l’avenir du travail avec les jeunes et le projet de construction, que père Jan avait entamé en 1995 et qui était dirigé par la Fondation Mamosa-Cunina. Dès lors CICM-Haiti prendra le relève à la place de Fondation Mamosa-Cunina qui sera dissoutte.

Le centre sportif qui devient un centre de formation pour les jeunes dirigé par CICM-Haiti